Patrimoine Hollis* et iA Valeurs mobilières sont maintenant iA Gestion privée de patrimoine

Nous sommes fiers de lancer notre nouveau nom de société, iA Gestion privée de patrimoine. Le nouveau nom est conçu pour mieux refléter l’essence de ce que nos conseillers accomplissent – procurer des solutions de gestion de patrimoine holistiques adaptées aux besoins ainsi qu’aux objectifs uniques des investisseurs partout au Canada.

Veuillez prendre note qu’il ne s’agit que d’un changement d’appellation uniquement. La relation avec votre conseiller demeure inchangée et aucune démarche de votre part n’est requise.

*Fait uniquement référence aux conseillers inscrits auprès de l’Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières au sein de Patrimoine Hollis.

Actualités

Nos articles, vidéos et webémissions peuvent vous aider à approfondir vos connaissances en matière de gestion du patrimoine et à rester informé sur les marchés et l’économie.
Vidéo

Mise à jour hebdomadaire macroéconomique et sur les marchés

Durée de la vidéo 6:38

De iA Gestion privée de patrimoine, le 18 novembre 2022

Un rendez-vous hebdomadaire pour connaître les points de vue et les perspectives sur le paysage macroéconomique avec Sébastien Mc Mahon, stratège en chef et économiste sénior, iA Gestion de placements.

Regarder les mises à jour hebdomadaire  précédentes de Sébastien sur YouTube.

Article

Aperçu de marché mensuel

10 min de lecture

iA Gestion privée de patrimoine, le 10 Novembre 2022

James Gauthier et son équipe de recherche livrent leurs conclusions sur les indicateurs économiques et boursiers du mois dernier.

Lire le rapport (PDF)

Article

Naviguer à travers les cycles du marché

de lecture

Par iA Gestion privée de patrimoine, le 25 octobre 2022

Si vous investissez dans des actions, que ce soit directement ou par l’entremise de fonds communs de placement et de FNB, vous savez que le marché n’augmente jamais de façon constante sans traverser des périodes de déclin en cours de route. C’est ainsi que fonctionne le « cycle du marché », et plus vous comprenez le caractère inévitable de ce cycle, plus vous pouvez réussir en tant qu’investisseur.

Qu’est-ce qu’un cycle de marché?

Au fil du temps et selon les conditions économiques en présence (entre autres facteurs), les marchés traversent des phases distinctes. Les quatre phases principales sont l’accumulation, la tendance haussière, la distribution et la tendance baissière.

  • Accumulation. Cette phase découle habituellement d’une période de forte baisse du marché. Les évaluations des actions se font attrayantes après avoir chuté de niveaux supérieurs, mais il faut du courage pour investir dans cette phase, car les « blessures » d’une forte baisse sont encore fraîches et il n’apparaît pas encore clairement que le marché a « tourné la page ».
  • Tendance haussière. Au cours de cette phase qui intervient après un certain temps écoulé, des tendances à la hausse se dessinent et les investisseurs sont généralement convaincus que le marché a atteint un creux. Les marchés retrouvent leur attrait dans un climat d’optimisme à l’égard de gains futurs.
  • Distribution. Les marchés sont en hausse à cette étape et les acheteurs précoces commencent à empocher des gains en vendant à des retardataires qui attendaient des signaux clairs pour confirmer la reprise du marché. Dans un contexte de cours élevés des actions, le marché connaît également un nombre croissant de « replis » des évaluations, car les investisseurs trop enthousiastes ont fait grimper certains titres trop haut par rapport à leur valeur.
  • Tendance baissière. Cette phase commence à boucler la boucle du marché qui fait l’objet d’un « surachat », rempli d’actions mûres pour un fort repli. Certains investisseurs trop confiants (ou simplement avides) restent plus longtemps dans cette phase qu’ils le devraient, en supposant que la chute des cours des actions va bientôt s’inverser.

Les investisseurs et le cycle du marché

Au vu de ces différentes phases, comment faut-il investir? Il est utile de reconnaître la variabilité de la durée de chaque phase, mais en général, les analystes de marché ne peuvent définir et « horodater » les phases qu’après les faits, une fois que les données ont été étudiées.

Par conséquent, la logique pour la plupart des investisseurs à long terme consiste à éviter d’essayer d’anticiper le marché. Certes, les marchés boursiers ont tendance à suivre les schémas. Il est tentant de penser que vous avez repéré la fin d’une phase de « déclin » et qu’il convient de recommencer à acheter des actions. Cependant, l’anticipation des phases du cycle de marché n’est habituellement pas une stratégie fructueuse à long terme parce qu’il est pratiquement impossible de prédire comment les marchés se comporteront au cours d’une période donnée.

Maîtriser les phases haussières et baissières

Les marchés sont enclins à monter et descendre; c’est ainsi qu’ils réagissent au contexte macroéconomique et géopolitique. Lorsque le marché augmente de 20 % par rapport à son plus bas niveau récent, on parle communément de « marché haussier ». Lorsque le marché baisse de 20 % par rapport à son plus haut récent, il est qualifié de « marché baissier ».

Bien que ces deux types de marchés soient inévitables, la tendance à long terme a toujours ét�� à la hausse. En fait, selon les données de Bloomberg au 31 décembre 2021, le marché haussier moyen dure environ 78 mois et génère un rendement moyen de 193 % sur cette période. Parallèlement, la durée du marché baissier moyen n’est que de 11 mois environ pour un rendement moyen de -32 %.

Forts de ces connaissances, la plupart des investisseurs à long terme sont mieux armés en tenant compte du caractère cyclique du marché boursier sans pour autant acheter et vendre à tout va. Si le moment que vous choisissez n’est pas parfait – seule hypothèse sûre à moins que vous ne possédiez une boule de cristal –, vous risquez de vendre alors que les cours des actions continuent d’augmenter et d’acheter alors qu’ils reculent.

Dans un sens comme dans l’autre, vous pourriez subir une « perte permanente de capital » qui vous empêchera d’atteindre vos objectifs financiers à long terme.

Les avantages de maintenir le cap

Il faut faire preuve de rigueur pour continuer à investir dans les phases baissières d’un cycle de marché, tout comme il faut résister à la tentation d’être trop gourmand lorsqu’il nous semble que les actions vont forcément grimper. Quoi qu’il en soit, s’en tenir à votre stratégie de placement est une façon éprouvée de créer de la richesse à long terme. Un conseiller en placement peut vous aider à rester fidèle à votre plan de gestion de patrimoine et à ne pas vous laisser emporter par les émotions. Un bon conseiller possède les compétences et l’expérience nécessaires pour vous guider tout au long du cycle de marché afin de laisser de côté l’agitation à court terme et vous concentrer sur l’avenir en toute confiance.

Nous pouvons vous fournir les conseils financiers judicieux dont vous et votre famille avez besoin, peu importe les conditions du marché. Communiquez avec nous dès aujourd’hui.

Article

Le patrimoine intergénérationnel et la nécessité d’un conseiller familial

de lecture

De iA Gestion privée de patrimoine, le 7 octobre 2022

Dans le contexte économique et de marché de plus en plus complexe d’aujourd’hui, la main ferme d’un conseiller expérimenté peut faire toute la différence dans l’atteinte de vos objectifs financiers. Faire affaire avec un conseiller en placements vous permet d’obtenir pour votre patrimoine un plan complet et personnalisé qui considère toutes les étapes de votre vie, vous donnant ainsi plus de contrôle sur vos finances ainsi qu’une plus grande tranquillité d’esprit afin de voir l’avenir avec assurance.

Cependant, tous les conseillers ne sont pas égaux. Par où commencer? Heureusement, vous n’aurez pas à chercher longtemps pour trouver la réponse à cette question. Un conseiller qui a noué une relation de confiance avec des membres de votre famille est particulièrement bien placé pour comprendre vos valeurs et assurer le transfert en douceur du patrimoine le moment venu.

Partager les avantages des conseils

Un aspect positif d’une planification intergénérationnelle du patrimoine est l’« effet multiplicateur » qu’elle peut avoir lorsqu’on fait bénéficier de ses avantages d’autres membres de la famille, comme des enfants et peut-être des petits-enfants. Les conseils intégrés sont utiles, car ils tiennent compte de la situation financière complète de votre famille et de la façon dont une partie de l’équation financière peut en toucher certains membres.

En fait, il y a de nombreux avantages à avoir une équipe de conseillers qui s’occupe des finances de la famille élargie. Pour la plus jeune génération, les services très sophistiqués de gestion du patrimoine d’un conseiller de confiance ne sont pas toujours accessibles en raison des montants minimaux élevés. La plupart des conseillers renonceront cependant à ces exigences pour les membres de la famille de leurs clients. Lorsque viendra le temps du transfert éventuel de patrimoine, les mêmes valeurs qui ont aidé vos parents et vos grands-parents à bâtir et à maintenir leur héritage financier continueront de guider la prochaine génération.

Un plan multigénérationnel à long terme est conçu pour faire croître et préserver le patrimoine familial. Une façon idéale d’atteindre ce résultat est de faire appel aux services d’une équipe de conseillers de confiance qui permet d’avoir une vue d’ensemble des objectifs financiers, des occasions, des défis, des valeurs et d’autres circonstances uniques de votre famille. La planification globale est semblable à un casse-tête, car votre équipe de conseillers doit déterminer comment certaines variables financières interagissent.

L’équipe peut aussi se familiariser avec chaque membre de la famille individuellement et essayer de comprendre la dynamique familiale pour aider à établir un consensus et à éviter les conflits indus. Après tout, l’argent est un sujet délicat qui peut susciter de fortes réactions émotionnelles pouvant perturber l’harmonie familiale. Le moment venu, une planification efficace et une bonne communication peuvent mener à un transfert intergénérationnel de votre patrimoine harmonieux et fiscalement avantageux.

N’oubliez pas que les enfants (et peut-être les petits-enfants) qui choisissent de faire gérer leur patrimoine par le conseiller de la famille détiendront des comptes distincts de ceux de leurs parents et de leurs grands-parents, ce qui leur permet de bénéficier d’un plan de gestion du patrimoine élaboré pour eux précisément.

Vous avez besoin d’un conseiller pour votre famille?

Si vous n’avez pas de conseiller, la recherche peut sembler intimidante. Commencez par vous concentrer sur les conseillers qui travaillent près de vous et de votre famille. Vous pouvez ainsi facilement les rencontrer pour discuter d’enjeux en personne, bien qu’il soit de plus en plus populaire de tenir des réunions par téléphone ou vidéoconférence. Il peut cependant être utile et rassurant d’avoir une conversation en personne avec votre conseiller.

Lors de vos recherches, informez-vous sur l’expérience du conseiller dans le secteur, son parcours scolaire, ses titres et attestations professionnels ainsi que la façon dont il est rémunéré. S’il travaille au sein d’une équipe, informez-vous de la feuille de route et du rôle de chaque membre, ainsi que des moments où vous interagirez avec eux dans le cadre du processus consultatif.

N’importe quel conseiller peut posséder des connaissances et des compétences, mais vous devez en trouver un avec qui vous vous entendez bien, afin que votre famille se sente à l’aise avec lui. Si possible, choisissez un conseiller que vous ou un autre membre de votre famille connaissez et en qui vous avez confiance. Ce choix aidera votre famille à être bien conseillée pour les années à venir.

Nous pouvons vous fournir les conseils financiers globaux dont vous et votre famille avez besoin. Communiquez avec nous dès aujourd’hui.

Article

Ce que les voyageurs saisonniers devraient savoir avant de mettre le cap vers le sud

de lecture

Par iA Gestion privée de patrimoine, le 6 octobre 2022

De nombreux Canadiens apprennent à tolérer ou même à apprécier l’hiver, mais ceux qui détestent le froid et la neige pourraient vouloir explorer l’option d’être des « voyageurs saisonniers ».

Les voyageurs saisonniers sont des aînés et des retraités canadiens qui passent beaucoup de temps (plusieurs semaines ou mois) dans un État du sud des États-Unis comme la Floride ou l’Arizona. Bien que le temps chaud puisse être attrayant, des défis se posent pour les Canadiens qui choisissent de vivre temporairement aux États-Unis.

Impôt sur le revenu aux États-Unis

Selon le temps que vous passez aux États-Unis, vous pourriez être considéré comme un résident des  États-Unis aux fins de l’impôt, ce qui signifie que vous devez produire une déclaration de revenus aux États-Unis pour déclarer votre revenu mondial (en plus d’une déclaration de revenus au Canada).

Vous pouvez éviter d’être considéré comme un résident des États-Unis si vous satisfaites à l’une des exigences suivantes :

  1. Test relatif aux critères du séjour d’une durée importante. Ce test exige que vous passiez moins de 31 jours aux États-Unis au cours de l’année civile en cours et moins de 183 jours (sur une base pondérée) au cours de la période de trois ans qui comprend l’année civile en cours et les deux années civiles précédentes.
  2. Exemption pour « liens plus étroits ». Au cours de l’année civile en cours, vous devez passer moins de 183 jours aux États-Unis, être en mesure d’établir une résidence au Canada et de prouver que vous avez un lien plus étroit avec le Canada qu’avec les États-Unis.
  3. Convention fiscale entre le Canada et les États-Unis. Si vous avez passé plus de 183 jours aux     États-Unis au cours de l’année civile en cours, vous pouvez produire une déclaration de revenus des   non-résidents des États-Unis et tenter de demander une exemption en vertu de la convention fiscale entre le Canada et les États-Unis en remplissant certains formulaires de l’Internal Revenue Service des États-Unis.

Vous pouvez en apprendre davantage sur ces options en lisant cet article de Snowbird Advisor (en anglais seulement).

Escroqueries à la location

À moins d’acheter une propriété aux États-Unis, ce qui entraîne son lot de complications fiscales, vous devrez louer.

Mais méfiez-vous des fraudeurs.

Ils publient une annonce pour une superbe propriété en location, à un prix incroyable, souvent bien inférieur aux taux du marché. Une fois que vous êtes tombé dans le panneau, ils peuvent exiger un virement électronique pour un acompte important, voire un acompte qui couvre toute la durée de location. Lorsqu’ils auront reçu votre virement, vous n’aurez probablement plus jamais de ses nouvelles.

Vous pouvez éviter les escroqueries à la location en faisant vos recherches pour vous assurer de faire affaire avec des gens qui peuvent légalement louer la propriété. Considérez les propriétés sur des sites Web de location légitimes ou de courtiers ou gestionnaires immobiliers de bonne réputation. Si quelqu’un affirme être propriétaire de l’endroit ou mandataire du propriétaire, insistez pour qu’il confirme son identité et fournisse des références crédibles.

Faites une recherche en ligne des propriétés qui semblent intéressantes pour vous assurer qu’elles existent et qu’il s’agit réellement de logements locatifs. Demandez à des amis qui ont loué dans le secteur de votre choix de vous recommander des propriétés. Pour éviter les mauvaises surprises, signez une entente officielle qui couvre toutes les modalités de location.

Assurance voyage

Les voyageurs saisonniers admissibles ont accès à des polices d’assurance conçues pour répondre à leurs besoins particuliers. La police qui vous convient dépendra de facteurs comme le temps que vous passerez aux États-Unis ou le nombre de voyages que vous avez prévus au cours d’une année donnée. L’assurance pour les voyageurs saisonniers aide à couvrir le coût des accidents, des problèmes de santé et d’autres urgences.

Le coût des soins médicaux aux États-Unis peut être exorbitant et peut choquer ceux qui sont habitués au système de soins de santé universel du Canada. Bien que l’assurance maladie provinciale puisse couvrir certains frais médicaux aux États-Unis, la couverture est limitée et vous aurez besoin d’une assurance supplémentaire. Pour obtenir la couverture dont vous avez besoin, il est préférable d’acheter une police d’assurance pour les voyageurs saisonniers auprès d’un assureur réputé avant de quitter le Canada.

Votre véhicule

Si vous avez un véhicule fiable et que vous avez le désir et la capacité de vous rendre aux États-Unis, vous pouvez faire traverser la frontière à votre véhicule sans problème majeur. Sachez simplement que le fait de garder votre véhicule aux États-Unis pendant plus d’un an peut entraîner des taxes ou des droits à l’importation. Également, si vous n’avez pas apporté de modifications pouvant augmenter la valeur de votre véhicule pendant que vous étiez aux États-Unis, les taxes ou les droits ne s’appliqueront pas à votre retour au Canada.

Une autre option populaire pour les voyageurs saisonniers est de prendre l’avion vers leur destination et de louer un véhicule pendant leur séjour, ou d’acheter un véhicule aux États-Unis et de le garder là toute l’année. Faites des recherches à l’avance pour savoir quelles règles et stipulations peuvent s’appliquer.

Nous pouvons aider à créer un plan de gestion de patrimoine adapté au mode de vie des voyageurs saisonniers, alors communiquez avec nous dès aujourd’hui.

Vidéo

Points de vue sur l’économie et les marchés

Durée de la vidéo 30:40

Par iA Gestion privée de patrimoine, le 15 septembre 2022

Sébastien Mc Mahon, stratège en chef et économiste sénior, iA Gestion de placements, examine les principales tendances des marchés et de l’économie tout en abordant les conséquences pour les portefeuilles des investisseurs. Animée par Stéphan Bourbonnais, président et chef de la direction, iA Gestion privée de patrimoine.

Voir la vidéo ici.

Article

Investir en périodes d’inflation

de lecture

Par iA Gestion privée de patrimoine, le 26 août 2022

Il est compréhensible que la hausse des taux d’intérêt vous ébranle. Pour les pays développés comme le Canada, les taux d’intérêt ont été très bas – parfois à des creux historiques – pendant des décennies.

La Banque du Canada (BdC) fait partie des banques centrales qui ont récemment beaucoup relevé leurs taux, et d’autres augmentations sont prévues. Pourquoi? En un mot, l’inflation.

L’inflation signifie une hausse des prix des biens et des services. Comme cela se produit lorsque l’économie est en croissance, l’inflation est, dans une certaine mesure, positive. Si l’inflation dépasse largement la cible (la BdC préfère que le taux annuel d’inflation soit autour de 2 %, mais il a atteint 8,1 % en juin), il s’ensuit que le pouvoir d’achat diminue considérablement. Les banques centrales haussent les taux d’intérêt pour aider à maîtriser l’inflation en ralentissant la demande des consommateurs.

Incidence des taux d’intérêt élevés sur les investisseurs

Les placements sont un moyen éprouvé de créer de la richesse à long terme, mais dans ces conditions difficiles d’inflation élevée et de hausse des taux d’intérêt, quelle est l’incidence sur les investisseurs?

Lorsque les taux sont bas, l’économie se porte bien dans son ensemble. Les gens sont plus disposés à dépenser lorsqu’ils savent que les coûts d’emprunt (p. ex., prêts hypothécaires, cartes de crédit, prêts) sont raisonnables, de sorte que la demande augmente pour de nombreux biens et services. Les entreprises ont alors tendance à être plus rentables et les marchés se portent bien, car les cours des actions et des obligations augmentent.

L’inverse se produit lorsque l’inflation est élevée. À mesure que les taux d’intérêt augmentent, les bénéfices des sociétés et les cours des actions ont tendance à baisser. Le marché obligataire peut baisser, car les prix des obligations évoluent généralement dans la direction opposée des taux d’intérêt. Alors, où pouvez-vous trouver des occasions attrayantes lorsque les taux sont élevés? Voici sept possibilités :

  1. Les actions des grandes banques. Les banques peuvent générer plus de profits, car l’écart entre les intérêts qu’elles doivent payer aux prêteurs et ceux qu’elles peuvent facturer aux emprunteurs augmente. Lorsque les taux du marché sont bas, les écarts s’élargissent moins facilement.
  2. Les actions du secteur de l’énergie. Historiquement, une inflation élevée se traduit par une flambée des prix de l’énergie, et le contexte actuel ne fait pas exception. Les investisseurs qui présentaient une solide pondération en titres énergétiques canadiens au tournant de 2022 ont obtenu un rendement intéressant jusqu’à maintenant1, malgré la récente chute des prix du pétrole.
  3. Les actions des sociétés ayant le pouvoir de fixer les prix. Certaines entreprises ont la capacité de répercuter l’augmentation des coûts de production sur les consommateurs sans subir une réduction significative des ventes et de la rentabilité. C’est le cas pour bon nombre d’entreprises du secteur de la consommation de base.
  4. Les titres à taux variable. Comme leur nom l’indique, le taux de rendement de ces titres augmentera ou diminuera de concert avec la hausse ou la baisse des taux d’intérêt.
  5. Les obligations rendement réel. Émises par le gouvernement, ces obligations sont sensibles à l’indice des prix à la consommation (IPC), qui suit le taux d’inflation des principaux biens et services. Les obligations rendement réel sont conçues pour protéger les investisseurs contre l’inflation puisqu’elles paient des intérêts en fonction de l’IPC.
  6. Les produits d’épargne. Les certificats de placement garanti et les comptes d’épargne à intérêt élevé sont deux produits populaires pouvant aider les épargnants à générer plus de revenus. Leurs taux d’intérêt sont liés aux taux du marché général, de sorte que, lorsque l’inflation pousse les taux d’intérêt à la hausse, les épargnants en profitent.
  7. Les rentes. Émises par les compagnies d’assurance, les rentes versent un revenu fixe, parfois tout au long de la vie du détenteur de la rente. Il s’agit généralement de produits à long terme conçus pour générer des revenus stables à la retraite. Si vous achetez une rente lorsque les taux d’intérêt sont élevés, vous aurez des revenus plus élevés que ceux des rentes achetées lorsque les taux sont bas.

Investir est difficile dans le meilleur des cas, mais un contexte d’inflation élevée et de hausse des taux d’intérêt ajoute à la complexité de la tâche. Lorsque les marchés sont instables, rester concentré sur votre plan financier et vos objectifs à long terme peut vous aider à surmonter les difficultés. N’oubliez pas que l’inflation finira par s’atténuer et que les conditions du marché s’amélioreront de nouveau.

Nous pouvons vous aider à investir à long terme dans un large éventail de conditions économiques et de marché. Communiquez avec nous dès aujourd’hui.

Article

Protégez vos finances en désignant une personne-ressource de confiance

de lecture

De iA Gestion privée de patrimoine, le 22 août 2022

La plupart des gens peuvent prendre leurs propres décisions financières. Ils peuvent certes faire appel à un conseiller en placements, mais ont la capacité de prendre des décisions éclairées en se fondant sur les conseils reçus.

Or, que se passerait-il si vous deveniez inapte? Ne serait-il pas rassurant de savoir que quelqu’un interviendra et protégera vos intérêts financiers? C’est là qu’une personne-ressource de confiance pourrait entrer en scène.

Désigner une personne-ressource de confiance

Les organismes de réglementation des valeurs mobilières au Canada comprennent les risques liés à l’inaptitude et ont par conséquent établi une norme régissant la désignation d’une personne-ressource de confiance (PRC). Vous pouvez autoriser votre conseiller à joindre la PRC de votre choix si ce dernier craint que vos capacités physiques ou mentales soient en déclin ou s’il soupçonne que vous êtes victime de fraude ou d’une autre forme d’exploitation financière, y compris de pressions financières indues de la part d’un proche.

La PRC que vous avez désignée devrait bien comprendre votre situation personnelle et financière globale. Un membre de la famille, un ami proche ou un soignant est fréquemment désigné comme PRC, mais vous pourriez faire appel à un avocat ou un comptable de confiance pour qu’il protège le mieux possible vos intérêts en cas d’inaptitude. Qui que vous choisissiez, prenez le soin d’informer cette personne de votre décision et de vous assurer qu’elle connaît ses responsabilités et accepte de remplir ces importantes fonctions.

En quoi consiste le rôle d’une PRC?

Disons que votre conseiller soupçonne que vos facultés cognitives déclinent ou que vous manifestez des signes de démence. Vous pourriez prendre des décisions financières aberrantes ou prendre plus de risques que d’habitude. Un fraudeur pourrait aussi prendre le contrôle de votre messagerie électronique et envoyer des demandes inhabituelles à votre conseiller, par exemple lui demander de vendre certains placements et de transférer les fonds dans un compte externe.

Dans les cas de ce genre, votre conseiller communiquera avec la PRC que vous avez désignée et lui demandera si elle a récemment remarqué quelque chose d’inhabituel dans votre comportement ou vos activités. La PRC répondra du mieux possible et pourrait effectuer un suivi pour vous confirmer son point de vue. Contrairement aux personnes ayant une procuration, la PRC ne peut pas prendre en votre nom des décisions concernant vos finances ou votre santé et n’a pas le pouvoir de négocier des opérations dans vos comptes de placement. La PRC n’a même pas accès à vos comptes. Son rôle principal consiste à protéger vos intérêts le mieux possible.

Qui a besoin d’une PRC?

La désignation d’une PRC constitue une pratique exemplaire et tout le monde devrait envisager l’ajout de cette couche de protection à ses comptes de placement. Les personnes âgées ayant tendance à être plus vulnérables à l’exploitation financière, l’ajout d’une PRC à leurs comptes devrait être absolument prioritaire. La désignation d’une PRC peut aussi être utile si vous vous déplacez beaucoup et que votre conseiller ne peut facilement communiquer avec vous. Si votre conseiller ne peut vous joindre alors qu’une question financière cruciale et sensible au temps requiert votre attention immédiate, il peut demander à la PRC de vous communiquer vos coordonnées.

Comme la confidentialité reste primordiale dans la relation conseiller-client, votre conseiller divulguera strictement les renseignements que la PRC doit connaître dans les circonstances. Dans le même ordre d’idées, l’obligation de la PRC consiste exclusivement à se porter garante de votre santé ou de votre état d’esprit actuel en lien avec votre situation financière ou à communiquer vos coordonnées au conseiller, si cela est nécessaire.

Il est important de désigner une PRC pour protéger le mieux possible vos intérêts et assurer l’intégrité de vos finances. La désignation d’une PRC peut vous procurer la tranquillité d’esprit et représente, pour votre famille et vous-même, une mesure supplémentaire de protection et de réconfort lorsque cela est indispensable.

Pour en savoir plus sur la manière dont une PRC peut contribuer à protéger vos finances, communiquez avec nous dès aujourd’hui.

Article

Maximisez le REEE de votre enfant

de lecture

De iA Gestion privée de patrimoine, le 15 août 2022

Un diplôme d’études postsecondaires demeure l’une des formes d’éducation les plus précieuses, ainsi que la clé pour accéder à d’innombrables options de carrière. Mais le financement de ces études peut exiger des années d’économies de la part des parents et des grands-parents avant que votre enfant n’obtienne son diplôme d’études secondaires. Heureusement, un peu d’aide du gouvernement sous la forme d’un régime enregistré d’épargne-études (REEE) peut faire beaucoup.

Fonctionnement d’un REEE

Un REEE est un compte à l’abri de l’impôt qui offre une subvention gouvernementale jusqu’à concurrence d’un certain montant chaque année, ce qui augmente l’épargne des parents pour les études de leurs enfants. Il existe deux types de comptes REEE : les comptes individuels et les comptes familiaux. Presque n’importe qui au Canada peut ouvrir un REEE individuel pour un étudiant (bénéficiaire) résidant au Canada, tandis que l’ouverture d’un REEE familial est limitée aux parents ou grands-parents de l’enfant (ou des enfants). Il existe quelques différences entre ces deux types de comptes, notamment en ce qui concerne certaines stipulations relatives aux bénéficiaires, mais les détails pratiques sont les mêmes.

L’un des principaux objectifs est de contribuer régulièrement à un REEE et de profiter des subventions gouvernementales. Plus vous commencerez le régime tôt, plus votre argent pourra profiter d’une croissance composée à l’abri de l’impôt, ce qui pourrait créer un important fonds lorsque l’enfant sera prêt à poursuivre des études postsecondaires. Même s’il est préférable d’ouvrir un REEE le plus tôt possible, l’ouvrir plus tard peut tout de même faire une différence pour que votre enfant ait la capacité de payer le coût des études supérieures.

Vous pouvez détenir différents placements dans un REEE, y compris des actions, des obligations, des CPG, des fonds communs de placement et des FNB. Un conseiller en placements peut vous aider à choisir la bonne combinaison de placements pour votre régime. Les cotisations ne sont pas déductibles d’impôt, mais l’impôt sur la croissance des placements dans le régime est reporté jusqu’à ce que le bénéficiaire retire des fonds pour ses études. Étant donné que les étudiants se trouvent habituellement dans une tranche d’imposition inférieure, les retraits d’un REEE ne devraient pas entraîner une lourde facture fiscale.

Tirez parti des subventions gouvernementales

Les droits de cotisation à vie dans un REEE sont de 50 000 $ par bénéficiaire. Bien que vous puissiez cotiser 50 000 $ en un seul montant forfaitaire, il peut être avantageux de verser des cotisations régulières moins élevées. Pourquoi? Jusqu’à ce que le bénéficiaire atteigne l’âge de 17 ans, le gouvernement fédéral versera une somme équivalente aux cotisations à hauteur de 20 % par année dans le cadre du programme de Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE), jusqu’à concurrence de 500 $ par année.

Par conséquent, de nombreuses personnes visent à verser environ 2 500 $ par année pour maximiser la SCEE. Si vous cotisez 50 000 $ au cours d’une année, le REEE ne recevra que 500 $ en SCEE à vie, comparativement à la limite à vie de 7 200 $ si vous versez des cotisations annuelles régulières. Si vous ne maximisez pas la SCEE au cours d’une année donnée, vous pouvez reporter les droits de subvention inutilisés jusqu’à concurrence de 1 000 $ annuellement.

Qu’arrive-t-il à un REEE inutilisé?

Un REEE peut demeurer ouvert jusqu’à 36 ans, et il est flexible quant aux programmes admissibles (c.‑à‑d., l’enfant peut faire des études postsecondaires à temps plein ou à temps partiel, et se tourner vers l’université, le collège ou les métiers). Si le bénéficiaire initial ne poursuit pas d’études postsecondaires, vous pouvez changer le bénéficiaire dans un REEE individuel ou ajouter un autre bénéficiaire à un REEE familial.

Si le REEE n’est pas utilisé après 36 ans, les cotisations et la croissance des placements peuvent être transférées dans votre REER (ou celui de votre conjoint) sans qu’il y ait d’impôt à payer si certaines conditions sont remplies, tandis que la subvention et les gains réalisés doivent être retournés au gouvernement. Si vous choisissez de fermer le régime, vous récupérez les cotisations en franchise d’impôt, la croissance des placements devient un revenu imposable pour vous et la subvention doit être retournée.

Dans l’ensemble, un REEE est un moyen pratique et fiscalement efficace pour aider à couvrir les coûts toujours croissants associés aux études postsecondaires. Un conseiller en placements peut vous aider à :

  • remplir tous les documents requis pour ouvrir un REEE;
  • établir un calendrier de cotisations adapté à votre situation financière;
  • mettre en œuvre une stratégie de placement pour répondre à vos besoins particuliers (et à ceux de votre enfant);
  • maximiser la croissance des subventions de la SCEE et des cotisations à un REEE.

Nous pouvons vous offrir du soutien pour tous les aspects importants de votre plan de patrimoine, y compris les REEE, alors n’hésitez pas à communiquer avec nous aujourd’hui.