Escroc par-ci, imposteur par-là

de lecture

Article

Par Lydia Bzowej, 15 février 2019

Je vis dans la région de Durham en Ontario et, au cours d’une même semaine, deux gros titres de notre journal local ont attiré mon attention : « Durham met en garde contre de faux discours de vente sur le traitement de l’eau » et « Les arnaques téléphoniques se poursuivent à un rythme alarmant, prévient la police de Durham » (traductions libres). Alors, penchons-nous sur quelques-unes des façons de vous protéger contre la fraude – tant en ligne que par téléphone.

En ligne

Les menaces en ligne existent depuis plusieurs années. Parmi celles-ci, on retrouve notamment l’hameçonnage qui consiste en un courriel qui prétend provenir d’une banque, de Postes Canada, de FedEx et, plus récemment, de PayPal et même de l’ARC. La majorité des entreprises ne vous feront jamais parvenir de courriel vous informant que votre compte est compromis; ne cliquez donc jamais sur le lien dans ces courriels et n’entrez jamais de renseignements personnels. Supprimez le courriel ou transférez-le au service de gestion des fraudes de l’entreprise afin qu’il soit examiné. Si vous êtes vraiment préoccupé, appelez l’entreprise directement aux numéros indiqués sur leur site Web afin de confirmer que vos renseignements n’ont pas été compromis.

Mots de passe

Tellement de mots de passe pour tellement de sites et d’appareils! L’utilisation systématique du même mot de passe simple, bien que plus facile, peut aussi s’avérer dangereuse. Quelques conseils pour créer des mots de passe efficaces :

  1. Chaque compte devrait avoir son propre mot de passe.
  2. Les mots de passe devraient comprendre un minimum de huit caractères et être composés d’une combinaison de minuscules et de majuscules, ainsi que de nombres ou de symboles.
  3. Vous devriez rédiger une liste de vos mots de passe à titre de référence et la conserver à distance de votre ordinateur.
  4. Des générateurs de mots de passe sont disponibles en ligne pour vous aider à créer des mots de passe aléatoires. De plus, plusieurs gestionnaires de mots de passe sont à votre disposition.

Fraudes téléphoniques

Ces fraudes ne datent pas d’hier, mais elles ne cessent de croître à une vitesse alarmante. La fraude visant l’ARC est celle qui a attiré le plus l’attention récemment en raison de la fréquence à laquelle elle a été signalée et de la crainte qu’elle suscite chez nous tous qui produisons des déclarations de revenus. Vous recevez un appel, souvent sur votre téléphone cellulaire, de quelqu’un qui prétend travailler pour l’ARC. On vous informe que vous avez un paiement d’impôt sur votre revenu en retard et on en réclame le versement immédiat. On vous menace de vous arrêter à moins que vous ne vous rendiez immédiatement à votre banque et que vous procédiez au paiement. Cela fonctionne particulièrement bien lorsqu’on vous appelle sur votre téléphone cellulaire, car on peut vous garder au téléphone pendant que vous vous rendez à votre banque. Malheureusement, cela a fonctionné plusieurs fois – les gens se sentent menacés, ils ont vraiment peur et ils deviennent victimes de fraudes à hauteur de milliers de dollars.

N’oubliez-pas, l’ARC ne vous contactera JAMAIS par courriel ni par téléphone pour réclamer de l’argent. La correspondance est toujours faite par courrier. Si on vous contacte par tout autre moyen, raccrochez et signalez l’appel à la police.

Il y a quelques semaines, l’un de nos propres employés chez Polson Bourbonniere Derby a reçu un courriel de la part d’Air Canada l’avisant qu’une fraude téléphonique circulait. Le courriel indiquait que des gens recevaient des appels de personnes leur offrant un prix ou des vacances avec Air Canada. Il y a eu des tentatives de collecte de renseignements personnels à des fins frauduleuses. Air Canada a indiqué ne jamais faire de promotion par téléphone et recommande à toutes les personnes contactées de cette façon de raccrocher et de signaler l’incident au Centre antifraude du Canada (CAFC) par téléphone ou en ligne :

Numéro de téléphone : 1 888 495-8501
Site Web : Centre antifraude du Canada (une excellente source d’information au sujet des fraudes qui circulent actuellement)

Fraudes de situations d’urgence

Nous voulons attirer l’attention des grands-parents sur cette fraude en particulier, car ils sont la cible principale de cette manigance. Dans ce cas-ci, les escrocs passent en revue les courriels, les profils de réseaux sociaux, etc. pour recueillir des renseignements. Par la suite, ils appellent un grand-parent, souvent au milieu de la nuit pour maximiser l’effet, et se font passer pour son petit-enfant qui a un problème. Ils demandent à leur « grand-parent » de leur envoyer de l’argent par Western Union et de ne le dire à personne par peur des conséquences. Malheureusement, cela fonctionne beaucoup trop souvent.

Il y aura toujours des gens qui essaieront de voler les autres. Internet, et tous les renseignements qu’il rend accessibles leur facilitent la tâche. Ne laissez personne vous intimider au point d’envoyer de l’argent ou de fournir des renseignements personnels par téléphone ou en ligne. Tout d’abord, faites une double vérification et signalez toujours de tels cas.

Cet article a pour but de fournir des renseignements strictement généraux sur certains sujets et ne doit pas être considéré comme un avis fiscal ou juridique. Veuillez obtenir des conseils professionnels indépendants adaptés à vos circonstances particulières. iA Gestion privée de patrimoine est une marque de commerce et un autre nom sous lequel iA Gestion privée de patrimoine inc. exerce ses activités. iA Gestion privée de patrimoine inc. est membre du Fonds canadien de protection des épargnants et de l’Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières.

Actualités connexes

Les bases de la cybersécurité pour mieux protéger votre argent et votre identité

de lecture

Présenté par iA Gestion privée de patrimoine, 3 mars 2020

Internet est un moyen efficace de rester en contact avec votre famille et vos amis. Par contre, comme dans tout cadre public, vous devez faire attention et être prudent. Les serrures de vos portes vous aident à sécuriser votre maison et vos effets personnels; de la même manière, vous pouvez prendre des mesures pour protéger votre ordinateur et vos renseignements personnels. Même les plus doués en technologie parmi nous peuvent devenir la cible d’arnaqueurs. Reconnaître les signes de fraude en ligne est une première ligne de défense importante et, heureusement, il existe quelques tactiques simples que vous pouvez utiliser pour vous protéger.

Fraudes courantes sur Internet

Dans les cas d’hameçonnage ou d’usurpation d’adresse, quelqu’un essaie de vous tromper, habituellement au moyen d’un courriel ou d’un message texte, pour vous amener à révéler des renseignements personnels importants, comme votre numéro d’assurance sociale (NAS). Un scénario classique implique un arnaqueur se faisant passer pour votre banque dans un courriel pour vous demander d’entrer vos renseignements personnels ou bancaires dans un site Web frauduleux afin d’avoir accès à votre argent.

Les escroqueries en matière d’investissement et de marché des changes utilisent des allégations fausses ou frauduleuses pour solliciter des investissements ou des prêts. Vous remarquerez peut-être sur les médias sociaux (Facebook, Twitter), sur les sites Web ou dans vos courriels des promesses de rendement supérieur pour des opérations en devises et des « occasions » d’investissement à l’étranger. Ces escroqueries demandent habituellement de l’aide pour faire sortir de l’argent d’un pays, avec l’offre de partager les produits.

Les logiciels malveillants, les faux logiciels antivirus et les rançongiciels sont des logiciels nuisibles conçus pour endommager ou désactiver les systèmes informatiques. Dans le cas d’un rançongiciel, le cybercriminel bloquera l’accès à votre ordinateur jusqu’à ce que vous payiez une rançon, généralement en monnaie virtuelle, comme le bitcoin (il sera par conséquent plus difficile de retracer leur crime).

Pratiques exemplaires en matière de cybersécurité

Voici des étapes importantes pour protéger votre vie numérique :

  • Utilisez des mots de passe et un gestionnaire de mots de passe. Un bon gestionnaire de mots de passe générera et sauvegardera des mots de passe forts, puis, au besoin, il les utilisera automatiquement dans le site Web associé ou à l’écran d’ouverture de session. Plus besoin de mémoriser ou de conserver des dossiers papier dangereux.
  • Utilisez un logiciel de sécurité. Installez un logiciel antivirus et un logiciel anti-logiciels espions sur vos appareils à partir d’une source fiable et gardez-les à jour. Évitez les prétendues mises à jour de sécurité proposées dans des annonces contextuelles ou des courriels – il peut s’agir de logiciels malveillants qui pourraient infecter votre ordinateur. L’utilisation d’un pare-feu est une autre mesure que vous pouvez prendre pour repousser les pirates qui pourraient essayer de bloquer votre ordinateur, ou de supprimer ou de voler des renseignements de nature délicate.
  • Ayez le système d’exploitation le plus récent. Assurez-vous que le système d’exploitation de votre ordinateur reflète la plus récente mise à jour, qui peut inclure des correctifs destinés à corriger les failles de sécurité récemment repérées.
  • Faites attention aux téléchargements. Télécharger sans précaution des pièces jointes à partir de vos courriels peut mettre en échec même le logiciel antivirus le plus vigilant. N’ouvrez jamais de pièces jointes à partir de courriels de personnes que vous ne connaissez pas et méfiez-vous des pièces jointes inattendues qui vous sont transmises par des personnes que vous connaissez, mais qui peuvent répandre des codes malveillants sans le savoir parce que leurs comptes ont été piratés.
  • Éteignez votre ordinateur. En éteignant votre ordinateur, vous coupez la connexion établie par un agresseur, qu’il s’agisse d’un logiciel espion ou d’un réseau de zombies, c’est-à-dire une série d’ordinateurs connectés qui utilisent peut-être les ressources de votre ordinateur pour trouver d’autres victimes.

En ligne, restez sceptique

Il n’y a pas de méthode infaillible pour assurer la sécurité en ligne, mais vous pouvez prendre des mesures significatives pour éviter et décourager les contacts criminels. Une saine dose de scepticisme est utile ici. Prenez ce que vous voyez en ligne avec un grain de sel, remettez en question les déclarations qui semblent trop belles pour être vraies et gardez confidentiels les détails importants sur vous-même. Toutes ces mesures peuvent faire beaucoup pour vous assurer que vous êtes autant en sécurité en utilisant votre ordinateur que dans la vraie vie.

Comment nous pouvons vous aider

La préservation de vos actifs est essentielle à toute stratégie de gestion du patrimoine. Le fait de sécuriser votre présence en ligne et de travailler avec l’un de nos conseillers en placement qualifiés peut vous permettre de positionner votre portefeuille pour le succès et d’atteindre un mieux-être financier plus important.