Où Aline doit-elle placer son argent?

de lecture

Article

Présenté par iA Gestion privée de patrimoine, 20 mars 2019

N’importe qui serait d’avis qu’Aline a bien réussi et que sa situation financière est enviable. Toujours prête à se dépasser, elle a trouvé un travail comme consultante en informatique dès la fin de ses études universitaires. De plus, elle a habité chez ses parents, en limitant strictement ses dépenses, le temps d’épargner l’argent nécessaire pour une mise de fonds sur une maison. Sa seule véritable dette est son prêt hypothécaire. Elle effectue ses paiements diligemment et prévoit de le rembourser bien avant la fin de sa période d’amortissement de 25 ans. Aline songe à investir l’argent qu’elle a épargné dans une propriété à revenus. Elle aimerait éventuellement se marier et avoir des enfants, mais pour l’instant, elle est heureuse de se concentrer sur ses fréquentations amoureuses et de visiter un maximum de pays qui figurent sur sa liste.

Quel est le problème?

Aline a un bon travail et n’est pas dépensière. Elle s’est montrée sceptique lorsqu’un parent lui a suggéré de rencontrer un conseiller en placement. Après tout, sa situation était assez simple. Pourquoi aurait-elle besoin de faire appel à un professionnel pour des conseils financiers? Cependant, en y pensant, elle a conclu qu’un deuxième point de vue sur l’état de ses finances ne pouvait pas faire de mal. Aline a donc décidé de garder l’esprit ouvert.

Des angles morts sont dévoilés

La rencontre avec le conseiller en placement a permis à Aline de constater le potentiel dont elle dispose et les manquements de son approche financière actuelle. En se basant sur les renseignements recueillis pendant leur conversation, le conseiller pose les questions suivantes à Aline :

  • Est-ce qu’elle utilisait tous les droits de cotisation de son REER et de son CELI afin de tirer pleinement parti des avantages fiscaux et de la croissance composée de ces solutions pour atteindre ses objectifs à court terme et à long terme?
  • Quels étaient ses objectifs de retraite, étant donné qu’à titre de consultante, elle ne pouvait pas compter sur un régime de retraite d’employeur?
  • Était-elle à l’aise avec l’idée de concentrer ses investissements dans deux catégories d’actif seulement, soit des liquidités à faible rendement et des placements immobiliers présentant un risque plus élevé?
  • Quel était son niveau de littératie financière? Connaissait-elle son degré de tolérance au risque et la façon de réaliser des placements efficaces?
  • Quelles stratégies avait-elle établies pour protéger son capital en cas de maladie, de décès ou de changement de son statut d’emploi ou civil?

Aline a été secouée par le constat qu’elle fût mal préparée pour la complexité que pouvait entraîner l’élaboration d’une planification de son patrimoine devant prendre en compte non seulement elle-même, mais son éventuelle famille. Vu qu’elle avait peu d’obligations, seulement quelques factures à payer et aucune personne à charge, ses finances étaient relativement simples. Or, Aline est trentenaire et dans la trentaine, la vie peut se transformer rapidement.

Pour les situations simples et complexes, faire appel à un conseiller en placement en vaut la peine.

Aline a appris que bien qu’il ne soit jamais trop tôt pour comprendre et maîtriser ses finances, il peut être trop tard pour y arriver. En outre, elle a compris qu’un autre point de vue permet d’éviter les angles morts beaucoup plus facilement et que la gestion financière est comme le sport de haut niveau : même les meilleurs athlètes ont besoin d’un entraîneur.

Peu importe votre situation financière et l’étape de vie à laquelle vous vous trouvez, les conseillers en placement chevronnés d’iA Gestion privée de patrimoine peuvent vous aider. Communiquez avec nous dès aujourd’hui pour dresser votre plan de gestion de patrimoine personnalisé.

Cet article a pour but de fournir des renseignements strictement généraux sur certains sujets et ne doit pas être considéré comme un avis fiscal ou juridique. Veuillez obtenir des conseils professionnels indépendants adaptés à vos circonstances particulières. iA Gestion privée de patrimoine est une marque de commerce et un autre nom sous lequel iA Gestion privée de patrimoine inc. exerce ses activités. iA Gestion privée de patrimoine inc. est membre du Fonds canadien de protection des épargnants et de l’Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières.

Actualités connexes

Astuces pour devenir plus astucieux avec l’argent

de lecture

Présenté par iA Gestion privée de patrimoine, 15 novembre 2019

Il serait imprudent de prendre le volant sans connaître le code de la route ou sans savoir où se trouvent les pédales d’accélération et de frein. Pourtant, beaucoup de Canadiens « pilotent » leurs finances personnelles de cette façon, sans vraiment comprendre la mécanique de l’argent et sans savoir comment le faire fructifier. Qui plus est, souvent, ils méconnaissent leurs angles morts. Un sondage Ipsos visant à évaluer la littératie financière des adultes canadiens en a invité plus d’un millier à répondre à 15 questions. Bien que 78 % des Canadiens sondés se considéraient comme bien informés en matière de finances, plus de la moitié (57 %) ont échoué au test de littératie1.

En maîtrisant les cinq pierres d’assise : l’épargne, les dépenses, la gestion des dettes, la gestion du crédit, et l’investissement, vous serez mieux outillés pour vous constituer un coussin, contrôler vos dettes et, ultimement, atteindre le niveau de vie que vous souhaitez. Voici quelques lignes de conduite efficaces pour rester concentrés sur ces cinq principes de base entourant l’argent et ainsi développer votre littératie financière.

Pleins feux sur l’épargne

Avoir des économies fait partie intégrante de votre bien-être, financier et autre. Vos économies vous permettent de faire face aux dépenses imprévues, qui peuvent survenir régulièrement. Mais, pour que vos économies soient suffisantes pour les événements marquants de la vie, comme la retraite, il faut commencer tôt. Si vous attendez à la dernière minute, vous courez le risque de ne pas atteindre vos objectifs ou, pire encore, de vous retrouver dans l’eau chaude sur le plan financier.

Une méthode d’épargne simple et éprouvée consiste à « vous payer d’abord » en ayant recours à des transferts automatiques dans votre compte bancaire qui coïncident avec le dépôt de votre paie. Ces transferts prennent alors la forme d’une simple facture, mais une facture dont vous profiterez dans l’avenir.

Surveillez et contrôlez vos dépenses

Il est plus facile d’accorder la priorité à l’épargne lorsque vous savez de combien d’argent vous disposez. Suivez votre argent afin de connaître vos habitudes de dépenses et de trouver des occasions d’épargner. Vous pourrez ensuite établir un budget et affecter vos fonds aux indispensables et aux superflus. L’Internet regorge de ressources conviviales pour vous aider à cet égard. Bon nombre de ces applications sont facilement accessibles à partir de votre téléphone intelligent, ce qui vous aidera à garder votre budget à l’esprit. Même les plus petits changements d’habitudes, comme préparer son lunch ou utiliser de l’argent comptant plutôt que la carte de crédit, dans la mesure du possible, vous aideront à contrôler vos dépenses.

Gérez vos dettes efficacement

Comme c’est le cas pour vos dépenses, il est important que vous sachiez exactement à combien s’élèvent vos dettes et qui sont vos créanciers. Il ne faut pas oublier que l’intérêt peut vous être favorable, mais il peut également vous nuire. Même si vous ne contractez qu’un petit emprunt, à terme, vous pourriez devoir rembourser un montant beaucoup plus élevé à mesure que l’intérêt s’accumule.

Les coûts d’emprunt étant à un plancher historique, il pourrait être tentant de se tourner vers l’endettement pour financer son mode de vie, mais cette option n’est ni économe ni durable. Vivre selon ses moyens est la façon la plus efficace de gérer ses dettes. Autrement dit, vous devez dépenser moins d’argent (ou en faire plus) pour alléger votre endettement. L’une des premières étapes pour gérer vos dettes consiste à vous attaquer aux montants qui portent le plus d’intérêt. N’hésitez pas à négocier une réduction de taux avec vos créanciers – chaque petite économie compte et peut réduire considérablement le temps et l’argent nécessaires au remboursement de vos dettes.

Utilisez le crédit de façon responsable

Si vous payez votre solde de carte de crédit à temps, tout le temps, dans les faits, vous profitez de prêts commodes et sans intérêt, ce qui est plus sécuritaire que d’avoir ces montants en espèces sur vous. En revanche, si vous ne payez que le solde mensuel minimum, mois après mois, faire vos achats devient alors coûteux. Vous devez comprendre dans quoi vous vous engagez : le taux d’intérêt que l’on vous facture, les frais qui pourraient s’appliquer, et votre limite de crédit. Ainsi, vous connaîtrez le coût réel de vos achats par carte de crédit. En règle générale, vos emprunts ne devraient jamais dépasser plus de 20 % de votre revenu annuel, hormis votre hypothèque. Cela dit, même si vous avez perdu le contrôle de votre crédit, prenez courage! – vous pouvez reprendre le dessus en ayant un plan concret pour rembourser vos dettes, et en vous y tenant.

Investissement 101

Le but de l’investissement est de faire croître votre argent pour que vous en ayez plus demain qu’aujourd’hui. Les moyens que vous choisissez pour faire fructifier votre argent dépendent de votre situation particulière, y compris vos objectifs, votre horizon de placement et votre tolérance au risque.

Les choix de placement qui s’offrent à vous se divisent généralement en trois grandes catégories : les liquidités et les équivalents de liquidité (comme les bons du Trésor et les fonds communs de placement du marché monétaire), les produits à revenu fixe comme les certificats de placement garanti (CPG) et les obligations d’État, et les actions. En général, plus le rendement attendu d’un investissement est élevé, plus il faudra prendre de risques pour obtenir ce rendement. Les placements liquides et les CPG se trouvent habituellement à l’extrémité inférieure du continuum de risque, tandis que les actions se trouvent à l’extrémité supérieure.

Il est donc important de travailler avec un conseiller en placement, car il ou elle pourra vous aider à évaluer vos options de placement et à trouver l’équilibre entre le risque et la récompense qui vous convient.

Des leçons pour la vie

Dans un contexte monétaire de plus en plus complexe, la littératie financière est plus importante que jamais. Gérer les dettes personnelles, planifier en vue d’une espérance de vie plus longue et composer avec une gamme croissante de produits financiers sophistiqués sont toutes des activités plus faciles à réaliser lorsque l’on comprend les principes de base. La maîtrise de ces concepts prend du temps, mais, à terme, vous en tirerez profit toute votre vie. Pour obtenir de plus amples renseignements sur la façon de faire progresser votre littératie financière, communiquez avec l’un de nos conseillers en placement dès aujourd’hui.

1 Source : https://www.lowestrates.ca/reports/lr-financial-literacy-canada-report.pdf

Seulement pour les étudiants : préparation de budget 101

de lecture

Présenté par iA Gestion privée de patrimoine, 7 octobre 2019

Félicitations! Tes efforts et ta persévérance ont porté leurs fruits et, dès cet automne, tu commences tes études postsecondaires. Tu devrais être fier, en effet, parce que ce n’est pas facile d’arriver à cette étape-ci, surtout lorsqu’il est question d’économiser de l’argent et d’en avoir suffisamment pour subvenir à ses besoins jusqu’à la fin de ses études. Voici des trucs simples pour établir un budget qui t’aidera à optimiser tes dollars et à les faire durer jusqu’à la fin de tes études tout en minimisant tes dettes le plus possible.

Deviens ton sujet de recherche

La première chose à faire pour gérer ton argent de main de maître est de comprendre tes habitudes de consommation. Suis la trace de ton argent afin de distinguer tes dépenses indispensables de celles qui le sont moins. De cette façon, tu seras en mesure d’établir un budget réaliste, car tu sauras quelles dépenses tu peux réduire ou même éliminer. N’oublie pas d’allouer un montant aux urgences et aux autres imprévus, surtout si tu vis hors du domicile familial pour la première fois. Gérer un ménage adéquatement, si petit soit-il, exige de la pratique.

Méfie-toi des pièges du crédit instantané

Toutes les dettes ne sont pas égales. Contracter un prêt étudiant pour financer ton avenir est une chose, mais se lancer dans une frénésie d’achats avec une carte de crédit à taux d’intérêt élevé en est une autre. Opte pour une carte de crédit sans frais, dont la limite de crédit est basse, évite de l’utiliser de façon régulière et règle ton solde en entier chaque mois.

Économise intelligemment

Tu es peut-être admissible à certains crédits d’impôt et certaines déductions fiscales, notamment un crédit d’impôt lié aux droits de scolarité et une déduction liée aux intérêts de ton prêt étudiant. Si tu es en mesure de mettre de l’argent de côté, place-le dans un instrument d’épargne fiscalement avantageux comme un compte d’épargne libre d’impôt (CELI) ou un régime enregistré d’épargne-retraite (REER). Plus tôt tu commences à épargner, plus tôt la magie de la capitalisation opérera et prendra le relais, te permettant de te concentrer sur tes autres priorités.

Renseigne-toi

Étant donné la complexité et le nombre croissants des produits financiers, la littératie financière est plus importante que jamais. Une fois que tu auras obtenu ton diplôme et que tu deviendras indépendant financièrement, les compétences financières que tu auras acquises contribueront à ta réussite. Sois curieux et renseigne-toi sur le monde des finances, fais appel à des experts qui peuvent t’aider – tu verras, les avantages que tu en retireras en matière de stabilité financière à long terme récompenseront grandement le temps et les efforts investis.

Tes devoirs

Une bonne planification budgétaire peut t’aider à éviter les crises financières – maintenant et dans l’avenir. N’attends pas de devoir payer ton propre loyer, ton épicerie et tes droits de scolarité avant de commencer à penser à tes obligations financières. Nous pouvons t’aider à commencer tout de suite.

Communique avec l’un de nos conseillers en placement compétents et expérimentés pour savoir comment établir de façon judicieuse un budget de vie étudiante – et un budget pour la vie.