Par Brent Vandermeer, le 19 novembre 2018

De l’expansion de leur entreprise à la gestion de leurs employés, les propriétaires de petites entreprises ont beaucoup à faire. C’est pourquoi ils mettent parfois leurs finances de côté, même si ce n’est pas la plus judicieuse des décisions. Qu’on le veuille ou non, les finances sont la colonne vertébrale de toutes les organisations, peu importe leur taille. En tant que propriétaire d’une petite entreprise, il y a donc certaines choses que vous devez absolument savoir. Voici cinq aspects de vos finances que vous devez maîtriser :

1. Placements

Les propriétaires de petites entreprises n’ont généralement pas de régime de retraite, car ils ont investi une importante partie de leurs propres avoirs dans leur entreprise. Ils doivent donc faire appel à un bon conseiller financier qui peut élaborer une stratégie d’épargne-retraite sur mesure. Grâce à une planification appropriée, les propriétaires peuvent structurer leur entreprise de façon à obtenir une meilleure efficience fiscale et à accélérer l’accumulation d’avoirs.

Un conseiller en placements qui agit à titre de fiduciaire devient un partenaire de confiance pour le propriétaire de petite entreprise et s’assure qu’il atteint ses objectifs personnels qui ne sont pas reliés à sa compagnie.

2. Services juridiques

Bon nombre de propriétaires de petites entreprises ont des partenaires. Malheureusement, ces relations peuvent se détériorer avec le temps. Une planification et des conseils adéquats peuvent éviter beaucoup de malheurs. Les partenaires doivent établir une convention entre actionnaires qui prévoit toutes les étapes à suivre si l’un des partenaires décide de quitter l’entreprise, s’il souffre d’une longue maladie ou si un conflit s’éternise. Elle doit également prendre en compte le décès d’un partenaire, parce qu’en l’absence d’une convention prévoyant ce scénario, la succession deviendra la partenaire surprise des actionnaires restants, ce qui n’est vraisemblablement pas le résultat recherché.

Une planification appropriée et des discussions encadrées peuvent faire en sorte d’éviter toute une gamme de problèmes potentiels, ce qui apporte la tranquillité d’esprit et permet au propriétaire de l’entreprise de rester concentré sur ce qui importe : la croissance de l’entreprise.

3. Planification de la relève

De nombreux propriétaires de petites entreprises repoussent la planification de la relève jusqu’à la dernière minute, sans se rendre compte que le processus peut être très complexe et très long. Il est particulièrement important de déterminer si une relève pouvant prendre les rênes de l’entreprise se profile au sein de celle-ci ou si l’entreprise sera vendue à une tierce partie.

Un conseiller peut expliquer les structures fiscales et juridiques et offrir des conseils sur la façon dont l’achat de l’entreprise peut être structuré financièrement. Surtout, grâce à la vente de l’entreprise, le propriétaire sortant a maintenant des liquidités et des investissements à prendre en considération dans le cadre de son plan financier à long terme.

4. Assurance

Les propriétaires de petite entreprise sont souvent si occupés qu’ils oublient de planifier en vue de leur incapacité ou de leur décès. Qu’arriverait-il si le propriétaire d’une entreprise ou des employés essentiels à son fonctionnement ne pouvaient plus s’acquitter de leurs tâches? Bien que la couverture de ces risques soit importante, on la néglige ou on l’écarte souvent à cause de son coût.

Un conseiller compétent peut élaborer un plan de gestion proposant une utilisation des flux de trésorerie qui parvient à un équilibre entre la couverture des risques et l’expansion de l’entreprise.

5. Planification fiscale

Les lois fiscales semblent changer fréquemment. Or, un propriétaire ordinaire de petite entreprise ne dispose pas des moyens nécessaires pour se tenir au fait de ces changements. Si les règles fiscales relatives au revenu ou à la croissance des placements réalisés dans une société en exploitation ou une société de portefeuille sont modifiées, on doit aussi adapter les plans visant à optimiser les retraits qu’effectue un propriétaire d’entreprise.

Une bonne société de services-conseils peut fournir l’expertise de professionnels de la comptabilité permettant d’aider le propriétaire d’une petite entreprise à optimiser son revenu après impôt.

Cet article a pour but de fournir des renseignements strictement généraux sur certains sujets et ne doit pas être considéré comme un avis fiscal ou juridique. Veuillez obtenir des conseils professionnels indépendants adaptés à vos circonstances particulières. iA Gestion privée de patrimoine est une marque de commerce et un autre nom sous lequel iA Gestion privée de patrimoine inc. exerce ses activités. iA Gestion privée de patrimoine inc. est membre du Fonds canadien de protection des épargnants et de l’Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières.